Appels à la prière et décibels

Publié le par La griotte


imagesCAY9G2ZP.jpg
Je vous en avais déjà parlé. Alors pourquoi remettre le sujet sur le tapis ? Tout simplement parce que ces appels rythment nos journées et sont parties prenantes de notre quotidien.

Il y en a des mélodieux, d’autres qui prennent aux tripes, des mous du genou, des marmonnés, des hurleurs. Bref, on trouve de tout dans le muezzin.

Ici, tout le monde peut « ouvrir » sa mosquée. Un hangar en tôle, un garage en dur et, hop là !, emballé c’est pesé, un nouveau lieu de prière est né.

Ici, pas de minarets pour ces petites mosquées de quartier, mais des hauts parleurs.

Précédemment, je vous disais que nous étions entourés par d’innombrables mosquées, et plus particulièrement par deux.

La première qui jouxte la maison était jusque là calme. La seconde, qui se trouve derrière la maison, héberge un gardien-muezzin pour le moins excité, qui crache ses poumons dès 5h30.

Ce dernier est incorruptible. Oui, nous avons posé la question… Mais tout le monde a essayé dans la rue (et nous sommes les seuls hanassara, pour preuve que ces hurlements intempestifs dérangent tout le monde).

Trois raisons à son incorruptibilitude : 
Le propriétaire de la mosquée habite la maison mitoyenne, il est donc aux premières loges pour surveiller son muezzin. Et il adôôôre être réveillé en sursaut.
Le muezzin en question est payé 60 000 FCFA / mois ! C’est un gros salaire et il est donc prêt à tout pour ne pas le perdre.
Selon mes voisins et les gardiens de la rue, il est un peu « dérangé de la tête ».

Mais bon, lui on s’en accommode, et il est même de plus en plus rare qu’il nous réveille maintenant.

Mais la semaine dernière, notre première mosquée, si calme jusqu’alors, a rivalisé d’énergie avec sa concurrente la plus proche.
Accrochez-vous à vos oreillers ! Concours de décibels à 5h30, ça dépote Germaine !
Nous avons « supporté » cet état de fait deux nuits de suite. J’ai tout de même du me faire violence pour ne pas débarquer dans la dite mosquée les cheveux hirsutes, en nuisette et de fort mauvaise humeur la seconde nuit (OSS 117 sors de ce corps !).

Le 3ème jour, nous avons exposé nos mésaventures à notre cher gardien, Ilou.
Et nous avons appris deux choses :
L’ancien gardien-muezzin, si doux, a été renvoyé pour un manque de foi évident révélé par un niveau de décibels bien trop bas.
Le gardien de nos voisins nous a également révélé que la femme de son patron était « gênée » (doux euphémisme) par ces hurlements.
Qu’à cela ne tienne, j’ai donc proposé à ce que nous nous cotisions de façon à ce que le muezzin trouve le bouton du volume et le mette au minimum le matin. Nous ne lui demandons pas d’arrêter ! Juste de rester raisonnable sur le volume.
Oui, mais.
Oui, mais, le mari de ma voisine est marabout. Et il ne veut pas entendre parler de quelconques négociations concernant la religion.

Nous avons donc fait ce que nous avions à faire, tout seul, et depuis nos nuits sont douces…


PS : petit Jésus, Mohammed, et tous les autres : le paradis doit être un véritable enfer sonore ! Et ça, personne n’en parle.

Publié dans Au quotidien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

fati 26/03/2010 23:56


bonjour ..
je viens de tomber par hasar sur ton blog , que je trouve super .
je suis une nigerienne expatriée en france ..lol
et ben cet article m'a fait bien rigolé je t'avoue 
je m'y voyais carrement  , et oh Dieu que c'est vrai ce que tu dis ..
bon courage , je passerais te lire tres souvent ..
fati
kala a ton ton ..


La griotte 30/03/2010 11:58


Merci ! cela me fait très plaisir sortant du clavier d'une nigérienne !


yvon 15/01/2010 11:10


Contrairement au Niger ici en Normandie et plus spécialement dans le cotentin les muezzins sont plus calmes.Il faut dire que la pluie calmerait l'ardeur des moezzins les plus motivés.Actuellement
ce serait plutôt la neige qui masquent les bruits. Seuls peut être de temps en temps un coq motivé se fait-il entendre dans la campagne profonde .Un solution pour les muezzins matinaux il suffit de
retarder leurs réveils.En tout état de cause je dormirai mieux maintenant le matin en pensant à ceux qui sont réveillés à l'aube. 


La griotte 18/01/2010 10:48


En tout état de cause je dormirai mieux maintenant le matin en pensant à ceux qui sont réveillés à l'aube. 
Ah ben bravo l'égoïsme !! POur ta gouverne cela fait une semaine que je n'ai pas été réveillée, et na !


doudou 14/01/2010 18:12


Ola les Anassara,
Bravo pour vos actions et réactions juteuses sur la vie (la votre)niameyenne.
Cela fait 20ans que j'y vais régulièrement(sans jamais y avoir vécu) et je me retrouve bien dans vos récits.
Continue Julie c'est un régal.
A 1de ces jours j'espère.
P.S. Pour Djerker le coupé-décalé c'est à Zinder que c'est le plus authentique...


La griotte 18/01/2010 10:36


Merci pour ta réaction, ça fait très plaisir !
Et je retiens le coup du couper décaller à Zinder (parce que ça manque un peu à Niamey)