Télé Banania, la ferme des "célébrités" en Afrique !

Publié le par La griotte


images-copie-1.jpg
Je ne vais pas être originale et reprendre ce que j'ai vu, lu et entendu
sur TF1 en premier lieu, mais aussi sur RFI, Jeune Afrique et rue 89.
D'ailleurs mon titre est un honteux copier-coller de rue 89, mais il sonnait tellement juste, qu'il n'y avait rien à ajouter. Mea maxima culpa.



La Ferme des Célébrités,
émission de télé réalité donc. Nous ne polémiquerons pas ici sur l'utilité/inutilité, la stupidité de tels programmes, ni même l'abêtissement qu'ils sont suceptibles de provoquer chez le téléspectateur non averti, et j'en passe et des meilleurs.

Non. Je souhaiterai simplement évoquer l'image de l'Afrique que de telles émissions vont, encore et toujours, contribuer à véhiculer.
Ma prise de conscience a eu lieu lors de la rediffusion d'une "quotidienne", 1ère fois que je tombais sur l'émission. J'y ai entendu David Charvet, revenant d'un safari de quelques heures, tenir excatement ces propos (que je viens de réentendre au zapping pour mon plus grand bonheur) : on peut être le plus riche, on peut être le plus beau, on peut être le plus intelligent, ça ne veut rien dire quand on est en Afrique parce que c'est les animaux, c'est la terre qui contrôle tout.

Mouai. J'avoue que je suis la première à avoir été toute émotionnée en voyant des éléphants.
Néanmoins... 3 jours de cohabitation avec d'immenses célébrités et plein de jolis zanimaux dans une ferme plutôt luxueuse, ponctués (les 3 jours) d'une sortie dans un joli village zoulou rempli de gentils noirs trop mignons (et je ne suis même pas certaine que David Charvet ait eu droit à cette sortie) et d'un safari de 2h, suffisent-ils à changer fondamentalement ?
Mais je suis certainement très mauvaise langue (et ça ce ne serait pas nouveau pour le coup).

Jeune Afrique a aussi bondi dans son boubou (ben quoi ? les Africains, ils sont pas tous habillés en boubou ?) :

Les deux animateurs vedettes de l'émission, que nous ne citerons pas, par charité, enchaînent les perles consternantes sans que personne n'y trouve à redire  : “Entre les animaux qui piquent et la température qui dépasse 50°C, les candidats ne vont pas être ménagés”  ; “Notre rôle est de voir comment ils vont survivre en Afrique”  ; “Qu'y a-t-il de mal à partir en Afrique pour voir des animaux et rigoler un peu”  ; ou encore  : “les papillons ont la taille d'un deltaplane”.
[…] Fort heureusement, les concepteurs de l'émission n'ont pas songé à introduire quelques êtres humains, même pour séduire la fameuse ménagère de moins de 50 ans. Sinon, nous aurions eu droit à des autochtones cannibales vêtus de peaux d'antilopes. […] Le racisme ordinaire, qui se nourrit essentiellement de l'ignorance, avait-il besoin d'une telle publicité  ?


Résumons donc. Nous avons droit à deux visions du continent africain :
◊ Guerre, misère, saleté, maladies, insectes répugnants (encore plus moches qu'en France : ben oui, ils sont africains) républiques bananières. Bref l'apocalypse. Pauvres africains.
◊ Gentils noirs dansant, riant et accueillant tout le monde à bras ouverts (même les cons, si si promis !). Tout cela dans un décor féérique avec des animaux super sympas qui chantent quand ils ne dansent pas. Hakuna Matata !

Alors vous êtes de quel côté vous ? Plutôt David Charvet ou Pascal Sevran ?

4178661fispz_1879.jpg

Kala a ton ton.

Publié dans Au quotidien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Delphine 08/02/2010 11:00


Bonjour,
Je viens de découvrir ton blog en allant lire des commentaires sur celui de Véronique Brosseau. (Je regarde avec grand plaisir les peintures de son grand-père... et les photos de Véronique aussi
d'ailleurs ). Je suis moi aussi une expat mais au Sénégal.... en effet c'est certainement bien différent de ton expérience, puisque comme le fait remarquer dom dans le commentaire au dessus, chaque
pays en Afrique a sa propre culture et ses propres richesses à offrir.
Concernant cette émission, je n'ai pas eu l'occasion de la voir, mais bien sûr j'en ai entendu parler !!!
Je pense pour ma part ( mais j'essaierai d'aller le vérifier en regardant un bout de l'émission au moins une fois) que ce sera a classer dans la jolie collection d'Africonneries !
A bientôt ( car je reviendrai lire tes articles)
Delphine
"Les déclics de Delphine"


La griotte 09/02/2010 15:57



Bonjour Delphine et bienvenue sur ces pages. Effectivement chaque pays est très différent, comme en Europe ou sur les autres continents quoi !
J'ai vécu au Sénégal étant petite et j'y suis retournée quelques mois en 2006. C'est un pays qui me tient à coeur et qui est effectivement extrêmement différent du Niger.
Le Niger est bien moins touristique (voir quasiment plus depuis 2-3 ans) et cela induit énormément de différences. Sans compter les différences culturelles bien entendu.
Bref, un beau pays qui je prends plaisir à vous faire découvrir au gré de ces articles.

Et je file sur ton blog dès ce soir !

A bientôt



Dom 08/02/2010 09:35


J'ai écrit hier également un billet à ce sujet (il est dans les brouillons de notre blog) tellement j'en ai marre de voir ces clichés, poncifs et pour tout dire toute cette méconnaissance du
continent africain se nourrissant de sa propre bêtise.
Lasse de devoir expliquer à longueur de temps que BORDEL l'afrique c'est pas un pays, qu'il n'y a pas de culture africaine, qu'il n'y a pas de langue africaine et qu'il n'y a rien de commun entre
le Zimbabwé ou le Soudan.
De la même manière que je déteste les gens qui, dès que tu expliques vivre en "Afrique" se sentent immédiatement obligés de devoir imiter un vague "accent africain" à coups de "PRRRRRESENTEMENT",
accent tout droit inspiré de gros connard michel Leeb qui a plus véhiculé le langage banania à lui seul que nombres d'albums de tintin.

Manque plus que Cheetah et Tarzan, et on a la totale.

Bref, ça se voit que je suis énervée ??


La griotte 09/02/2010 15:52


Ca se voit je te rassure !
et je suis la mini polémique sur ton billet qui n'est pas inintéressante.