Se loger à Niamey (longs séjours)

Publié le par La griotte


Ce 1er article de la catégorie Vie pratique s’adressera à celles et ceux qui viennent s’installer à Niamey pour quelque temps.
Pour les locations de vacances, hôtels et autres chambres d’hôte, un article suivra plus tard parce que c’est quelque chose que je connais encore peu (si vous êtes intéressés j’ai déjà 2-3 adresses en poche).

La recherche de logement, donc.

Préambule : il n'y a pas, ou très très peu, de logements en appartement à Niamey. Les quelques immeubles sont le plus souvent des immeubles de bureaux.
Ce sera donc une maison.



Par quel biais ?


Il y a très peu d’agences immobilières à Niamey et la seule que nous ayons testée (tenue par un français) n’a pas été performante.

Il faut donc le plus souvent passer par des démarcheurs (agents immobiliers indépendants) qui demandent une commission. Toujours négocier le montant de cette commission avant même de commencer les visites, et ne jamais accepter plus de 30%. Dans un monde tout rose, c’est au propriétaire qu’il revient de rémunérer son agent, et nous ne devrions pas avoir à payer (excepté les frais d’essence occasionné par les visites et un petit quelque chose). Vous pouvez toujours essayer.
Autre règle d’or toujours préciser exactement (et ne pas hésiter à répéter) ce que vous voulez : meublée ou non, piscine ou non, jardin arboré, nombre de chambres, etc. Sinon vous visiterez tout et n’importe quoi.
Oui mais comment rencontre-t-on un démarcheur ? Vous trouverez notamment des annonces à la boulangerie Les Délices, haut lieu de Niamey. Il y a aussi des panneaux dans la rue qui indiquent les numéros de téléphone de démarcheurs. Et, de fil en aiguille, vous connaîtrez rapidement tous les démarcheurs de la ville !

Par petites annonces : notamment dans les consulats, centres culturels et à la boulangerie Les Délices (que n’importe quel taximan connait).

Le must du must étant bien entendu de passer par des connaissances qui ont entendu qu’untel allait quitter sa maison, etc. Cela suppose d’avoir un bon réseau dès le départ.

Il ne faut pas avoir peur de marcher, sauter de taxi en taxi, ou de mobylettes de démarcheurs en mobylettes de démarcheurs !
Quand il fait 45° c’est un vrai sport !


  En combien de temps ?

   C’est extrêmement variable. On peut avoir un coup de bol et la trouver en 2 jours. On peut aussi visiter, visiter, visiter et trouver au bout d’un mois !
   La période à laquelle on arrive est également un facteur à prendre en compte : ce serait plus simple de juin à septembre puisque de nombreux postes se libèrent à ces périodes.
Cela dépend aussi de son degré d’acclimatation. Les maisons ne correspondent pas forcément au standard européen de confort, et il peut arriver de visiter une maison « bien » le 1er jour sans s’en rendre compte. Puis au bout de la 30ème visite, on se rend compte que la 1ère n’était finalement pas si mal pour Niamey !

Pour résumer, je dirai qu’il n’y a pas de règle. Et un conseil, n’écoutez pas les expat’ qui vous disent « Quoi ça fait 10 jours que tu cherches et tu n’as rien trouvé ? Mais c’est âââffreux ! ». Non ce n’est pas âââffreux, chacun son rythme. La maison c’est quand même essentiel non ?


  A quel prix ?

   Ce paramètre est également très variable.
  Tout dépend du « standing » de la maison (état de la plomberie, clim, jardin, piscine ou pas, etc.), de sa taille et du quartier.

Pour vous donner une idée :
Une petite maison sans clim (quartier début 3ème latérite, donc juste à côté des quartiers dits « riches ») avec deux chambres, une petite SDB, petite cuisine (en terre battue), salon, et une cour c’est 100 000 FCFA (152 €). Sachant que cette maison a été louée il y a un an, depuis ça aura peut être légèrement augmenté.
Ma maison (voir les photos ici et , 3 chambres, clim, 2 SDB, piscine, jardin, terrasse canon) est à 450 000 FCFA (685€).
Les prix ont apparemment bien augmenté depuis un ou deux ans : l’implantation d’Orange, le recrutement intensif d’Areva.

Attention ! Il faut rajouter au loyer le salaire d’un gardien de nuit (c’est la minimum requis et conseillé contre les cambriolages), l’eau, l’électricité (qui n’est pas gratuite !), le salaire du pisciniste si vous avez une piscine.
Je détaillerai tout cela dans un prochain article.

Une remarque sur la clim : si vous arrivez en saison froide, vous serez peut être tentés de vous dire « La clim ? Bof ». Oui mais, pensez qu’il fera très chaud la plupart du temps. Et honnêtement lorsqu’il fait 35° en pleine nuit (et qu’il a fait 45° à l’ombre toute la sainte journée) : vous vous reposerez 1 000 fois mieux avec une clim à 27-28° ! Certes, ce n’est pas très agréable la clim, mais c’est un facteur santé important (car le repos du corps en dépend).



 Dans quel quartier ?


  The question.
  Parce que les avis diffèrent et que c’est très subjectif tout cela !
 Je vous donnerai donc une petite idée des quartiers qui vous facilitera le 1er contact avec les  démarcheurs.

Yantala Haut, Plateau, Issa Beri sont 3 quartiers centraux. Proches de toutes les commodités : école française, boulangerie Les Délices, Stade général.
Ce sont des quartiers dits « riches ». Néanmoins, à Yantala, la mixité est là (j’y habite et juste en face de notre maison, nos voisins habitent dans des cases en paille, nous sommes les seuls nassara de la rue).
Par contre (et c’est subjectif) je ne me suis pas sentie très à l’aise dans Issa Beri et le Plateau qui sont très très résidentiels (uniquement des maisons en dur et quasiment aucun tablier, les tout petits commerces de proximité). La concentration de nassara doit y avoisiner les 97.6% !
Mais ces différences sont à modérer, ces quartiers étant très proches les uns des autres.

3ème et 2ème latérite sont aussi pas mal, proches des quartiers cités ci-dessus et très mixtes (notre 1er coup de cœur était situé sur la 2ème latérite).

Un peu plus excentrés, il y a aussi Kouarakano, le quartier dit « des ambassades » et des « patrons » (donc aussi cher que les autres quartiers riches), et le quartier Terminus (un peu moins cher).

Tout dépend aussi du quartier où vous travaillerez !

Bien entendu, beaucoup d’autres quartiers existent dans Niamey. Je vous ai cité les principaux quartiers dans lesquels des maisons en dur sont proposées et dans lesquels vous serez en « sécurité ».
Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit : Niamey est une ville très tranquille et dans laquelle on se sent vraiment en sécurité.



A vous de jouer maintenant !
Si vous avez des questions plus précises, n'hésitez pas à m'écrire.

Commenter cet article

Bascou 21/12/2011 12:28


Bonjour,


Je m'appelle Michel, je suis militaire et susceptible d'être affecté pour quelques années dans le cadre de la coopération. Ravi d'avoir pu lire ces articles qui fourmillent d'informations
pratiques et pertinentes, je pense que mon épouse ne manquera pas, si cela ne vous dérange pas, de vous poser des millions de questions.


Merci par avance et encore toutes mes félicitations pour la qualité de ces informations.

argn 12/12/2009 20:05


salut j'apelle Julie. Je fait partie de la communauté "comme le monde est petit"
bref je suis de retour en france pres mon année Erasmus et je fai un Master "santé Animal et Epidemiosurveillance dans les pays du Sud". Donc en gros surveillance des maladies du betails en
Afrique. Le Nigeria me botte bien mais j'aimerai savoir si tu connais ou si tu as rencontré des gens qui font se genre de trucs là bas? j'ai un stage à faire et c'est clair que le Nigeria me
parrait un endroit pas mal du tout et ou ya de quoi faire.
dit moi ;)


La griotte 13/12/2009 20:02


Bonjour Julie, mon blog s'appelle Instantanés du Niger !
Le Niger est certes frontalier du Nigeria, mais ce sont deux pays différents. Tout ce que je sais du Nigeria c'est que les mesures de sécurité à respecter y sont assez importantes et que la
violence y est plus ou moins présente (tout du moins dans la capitale et aux alentours).
Je suis désolée mais je ne peux pas te renseigner plus.


Myriam 08/12/2009 16:44


Bonjour,
Je m'appelle Myriam. Je trouve ton blogue très chouette et voudrais en savoir plus sur la ville où tu vis car je serai de passage à Niamey pour une semaine fin janvier. Comment puis-je te
contacter.
Merci d'avance,
Myriam


La griotte 08/12/2009 17:03


Merci beaucoup Myriam.
Tu peux me contacter sur la_griotte@hotmail.fr , j'attends ton mail.