Florilège d’expressions – Deuxième partie

Publié le par La griotte


Comme promis, voici la suite de Florilège d’expressions.

Mais tout d’abord, et pour faite suite à de nombreuses récriminations, sachez que moi aussi, j’aimerai bien illustrer mes articles par quelques photos ! Cela rendrait la chose plus vivante et colorée…
Malheureusement le cordon de téléchargement de mon appareil est dans la malle ; malle qui se trouve actuellement à Brest. Nous devrions la recevoir d’ici la fin de la semaine prochaine si tout se passe bien à la douane, ce qui est loin d’être gagné !

En attendant, je vais continuer à vous écrire notre vie quotidienne.
Détendez-vous, lisez ces quelques mots avec le sourire, laissez votre imagination vagabonder et les couleurs de l’Afrique devraient alors s’imposer à vous.

Retournons donc à nos moutonsss (ceci n’est pas une faute de frappe mais une petite référence littéraire) :

> Banco. Le banco est un mélange d’argile, de paille et d’eau de couleur rougeâtre. La mosquée d’Agadez (ville touareg aux portes du désert) a été entièrement construite en banco, de même que de très nombreuses maisons partout au Niger. Mais, lorsqu’on possède une maison en dur (ciment), on s’empresse de le dire car c’est un symbole de réussite sociale.

> Split. Restons dans le domaine de la construction avec le split. Ah, les fameux split ! Le mot d’ordre ici est de ne pas prendre de maison sans split. Le split est tout simplement un système de climatisation nouvelle génération très silencieux. Et la chaleur qui règne ici m’a totalement converti au dieu split ! Quand à minuit il fait encore plus de 35 degrès, le split s’impose ! « Split, split split » crie le pauvre expatrié en manque de fraîcheur.

> Les maquis. Ce sont les pubs nigériens. Mais la passivité ambiante, qui a certes pour effet de rendre la vie quotidienne plus agréable, semble aussi régner dans ces fameux maquis… Je n’ai donc pas encore trouvé le maquis qui me fera danser un couper-décaler effréné !

> Bidon. C’est la précieuse bouteille qui permet de ramener l’eau du puit. Il nous faut donc garder à l’esprit de bien conserver toutes nos bouteilles d’eau vides pour les distribuer en brousse.

> Hanassara. Le breton et moi même garderons toujours en tête le cri surpris et joyeux de ce tout petit garçon croisé au détour d’une rue : « Hanassara ! Hanassara ! ». Ce terme désigne, comme vous l’aurez compris, les blancs.
Il viendrait du terme Nazarréen : les haoussa (ethnie majoritaire au Niger) confondant ainsi les européens avec les juifs nazaréens dont ils avaient l’habitude de croiser les caravanes marchandes.

> C’est bon ça ! S’emploie à toutes les sauces et désigne quelque chose d’agréable. Ainsi :
• Les balades à chameau, c’est bon ça !
• Se baigner dans la piscine, c’est bon ça !
• Avoir une femme qui cuisine, c’est bon ça !

> C’est gâté. Désigne tout simplement quelque chose qui ne fonctionne plus. Lorsque le chauffeur de taxi dit que les fenêtres de derrière sont gâtées, c’est très mauvais signe pour le trajet à venir !

> T’as duré ici ? Non j’ai duré une semaine seulement. Autrement dit depuis combien de temps es-tu ici ?

> Lézards et gecko. Je crois ne jamais avoir vu autant de lézards qu’ici ! Ils font de 5cm à 30cm de long, sont présents partout et en nombre. Phobiques des lézards, passez votre chemin.
Les gecko sont quant à eux, de petits lézards translucides présents aux plafonds des maisons. Porte-bonheur ou empoisonneurs, les avis divergent.

> Deuxième bureau. C’est un second chez-soi pour les heureux hommes nigériens possédant une situation financière leur permettant d’entretenir plusieurs femmes. Enfin, ça c'est la version officielle ! Parce que nombreux sont ceux qui ont un (des) deuxième(s) bureau(x). Le deuxième bureau désigne souvent la maison de la maîtresse en attente de devenir seconde (3ème, 4ème) épouse (ou pas).
Rappelons que le Niger est un pays où la polygamie est autorisée : le président et le 1er ministre eux-mêmes ont plusieurs femmes.


Nous terminons donc, cette seconde et dernière partie sur une note polygame.

Dieu seul sait de quoi parlera le prochain article.
Si vous souhaitez voir un sujet développé ici, n’hésitez pas à m’en faire part et on verra ce qu’on peut faire, Inch’Allah.

Bon dimanche à tous, moi je retourne à la piscine !

Kala a ton ton

Publié dans Au quotidien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Victor 28/09/2009 12:59


Moutonsss... C'est le texte que j'avais à apprendre en français et je crois que c'est Topaze qui dit ça, quand il dicte à l'élève.


La griotte 28/09/2009 19:25


Alors là je te dis bravo !! La 6ème te réussit !


anne 27/09/2009 22:44


Ah que c'est drôle !
Cela me rappelle mes expéditions au Mali et au Cameroun...
Nassara, C'est gaté...les mêmes expressions camerounaises !
Les fameux maquis ! Tu vas trouver le bon, il faut persister !

J'ai hâte de lire la suite...et le microcrédit dans tout ça, ça donne quoi ?